Rollers & Coquillages, les parcours des randonnées rollers du dimanche à Paris. (www.rollers-coquillages.org)

Avec ou sans location de rollers blade (rollers en ligne, rollerblades) chez Nomades, vous aurez la possibilité de faire du roller en randonnée à Paris en famille, seul ou en club, sur un parcours défini par notre association Rollers et Coquillages. Chaque dimanche, un itinéraire correspondant à un événement roller débute place de la Bastille (magasin Nomades), à Paris (ou en région parisienne selon les événements rollers). Cette randonnée du dimanche, appelée rando-roller est organisée par Roller et Coquillage pour sortir en famille, promouvoir le roller et visiter Paris tout en faisant du sport.

Randonnées rollers du Dimanche : la rando-roller est un événement organisé chaque dimanche pour promouvoir le roller. Chaque randonnée est une force de communication (partenariat et sponsors) ayant souvent pour but d'aider les associations caritatives.

Prochain parcours du Dimanche : carte de la rando roller, dénivelé et parcours par nom de rues.

19/11/2017 - Ko-takara-jima

Départ 14h30, retour 17h-17h30.

Parcours par nom de rues :

Place de la Bastille (Départ)
Boulevard Bourdon
Boulevard Morland
Pont Morland
Place Mazas
Pont d’Austerlitz
Place Valhubert
Boulevard de l’Hopital
Boulevard Saint Marcel
Boulevard de Port Royal
Boulevard du Montparnasse
Place du 18 juin 1940
Rue de l’Arrivée
Boulevard de Vaugirard
Boulevard Pasteur
Place Henri Queuille
Rue Lecourbe
Rue de la Convention
Rond Point du Pont Mirabeau
Quai André Citroën
Quai de Grenelle
Quai Branly
Rue de la Federation
Avenue de Suffren
Avenue de Lowendal
Place D. Cochin
Boulevard de la Tour Maubourg
Avenue de la Motte Piquet
Place des invalides (pause)
Place des invalides
Rue de Grenelle
Boulevard des Invalides
Boulevard du Montparnasse
Place du 18 Juin 1940
Rue de Rennes
Place du Québec
Boulevard Saint Germain
Quai Saint Bernard
Place Valhubert
Quai d’Austerlitz
Pont de Bercy
Boulevard de Bercy
Rue de Bercy
Rue de Rambouillet
Avenue Daumesnil
Rue de Lyon
Place de la Bastille (arrivée)
Distance: 22.9 km. Dénivelé: 88 m/-88 m

Vote des parcours du Dimanche : votez la prochaine rando-roller à Paris. Deux parcours vous sont proposés afin de choisir par quel itinéraire faire du roller à paris.

Vote du 13/5/2012

Yoron-jima

20.5km, +/-99m, pause: Place Raoul Dautry
Place de la Bastille
Boulevard Bourdon
Pont Morland
Place Mazas
Pont d'Austerlitz
Place Valhubert
Quai d'Austerlitz
Avenue Pierre Mendes France
Boulevard Vincent Auriol
Rue Jeanne d'Arc
Rue de Patay
Rue de Tolbiac
Rue de la Glacière
Boulevard de Port-Royal
Rue du Fbg St-Jacques
Boulevard Arago
Place Denfert-Rochereau
Rue Froidevaux
Avenue du Maine
Place Raoul Dautry (PAUSE)
Avenue du Maine
Rue du Cdt R Mouchotte
Place de la Catalogne
Rue Alain
Rue Vercingétorix
Rue de Vouillé
Rue de la Convention
Rue de Vaugirard
Boulevard Pasteur
Avenue de Breteuil
Place de Breteuil
Avenue de Breteuil
Place du Pdt Mithouard
Boulevard des Invalides
Rue de Vaugirard
Rue de Rennes
Boulevard Raspail
Boulevard St- Germain
Pont de Sully
Boulevard Henri IV
Place de la Bastille

Savaii

22.8km, +/-140m, pause: Place de la Nation
Place de la Bastille
Boulevard Bourdon
Pont Morland
Place Mazas
Pont d'Austerlitz
Place Valhubert
Boulevard de l'hôpital
Boulevard st Marcel
Boulevard Arago
Place Denfert
Rue Froidevaux
Avenue du Maine
Rue du depart
Place du 18 juin 44
Boulevard du Montparnasse
Boulevard du Port Royal
Avenue des Gobelins
Place d Italie
Avenue d Italie
Rue de Tolbiac
Pont de Tolbiac
Rue J Kessel
Rue de Dijon
Place Larchambaudie
Rue Prudhon
Rue Taine
Place Felix Eboué
Avenue Daumesnil
Porte Dorée
Boulevard Soult
Porte de Vincennes
Cours de Vincennes
Avenue du Trône
Place de la Nation (PAUSE)
Avenue Philippe Auguste
Boulevard de Ménilmontant
Place Auguste Métivier
Avenue de la République
Place de la République
Rue du Temple
Rue de Turbigo
Rue Beaubourg
Rue du Renard
Rue de la Coutellerie
Avenue Victoria
Rue Saint Martin
Quai de Gesvres
Quai de l'hôtel de Ville
Quai des Celestins
Boulevard Henri IV
Place de la Bastille
Revenir au parcours de la randonnée du dimanche
Afficher le bloc pour lire les informations
Masquer le bloc pour voir la carte
Accueil > Le Bulot Reporter > Rencontre avec un staffeur : Yoshka

Rencontre avec un staffeur : Yoshka

Depuis combien de temps fais-tu la randonnée du dimanche ?
J’ai commencé le roller trois mois avant le dernier Paris Torcy, juste avant l’été. J’ai fait une rando du vendredi (fiasco), puis un peu d’entraînement, et deux semaines après je commençais la rando du dimanche. Pour ne (presque) plus jamais l’arrêter..

Et quand es-tu entré dans le Staff ?
Je ne m’en souviens même plus ; je ne me souviens que d’une seule rando où je n’étais pas encore staffeur, le dernier Paris - Torcy (qui était mon premier) donc en 2012. J’ai dû commencer à staffer, je suppose que c’était 6 mois après, le temps d’avoir le niveau minimum.

Qu’est-ce qui t’a poussé à devenir staffeur ?
La couleur très seyante de l’uniforme (sic). Blague à part, c’était une façon de me booster à venir régulièrement, de participer à faire perdurer l’événement.

Comment s’est passée ton intégration ?
Super, le binômage avec Alain m’a cassé les pattes ; je l’ai suivi comme prévu par le binômage, mais je l’ai suivi de loin ^^.

Et depuis, tu staffes tous les dimanches ?
Sauf événements rollers (24h du Mans, Marathons de diverses villes… et sauf intempéries. Mais sinon, je suis là. Même malade, même couché à 8h du matin, à 14h (30 tousse tousse je suis pas très ponctuel), je suis là !

C’est quoi le plus sympa dans l’activité de staffeur ?
Le plus sympa, je dirais rouler en fractionné, remonter la rando en accordéon pour gérer les carrefours (ça rend la rando un peu plus sportive), même si des fois ça manque un peu de rouler avec les autres patineurs à rythme constant. Notamment les cercles d’amis qui roulent régulièrement.

Le plus dur ?
De façon générale : si beaucoup de passants / vélos / conducteurs sont patients, amusés de nous voir et aimables, certains (pas si nombreux heureusement) peuvent devenir agressifs / insultants / dangereux par impatience.
A titre très personnel : j’ai du mal avec quelques patineurs (pas si nombreux non plus) qui font fi du règlement et de l’arrêté préfectoral qui nous encadrent (pas de trottoirs, ne jamais gêner le contresens), et quelques-uns (encore plus rares heureusement) qui tombent vite dans l’insulte et le conflit face à "l’autorité" qu’on représente à leurs yeux dès qu’on les reprend.

Un mot pour ceux qui hésite à rejoindre le Staff ?
20 % (sur le matériel) ! *Le reporter laisse tomber son micro*