Rollers & Coquillages, les parcours des randonnées rollers du dimanche à Paris. (www.rollers-coquillages.org)

Avec ou sans location de rollers blade (rollers en ligne, rollerblades) chez Nomades, vous aurez la possibilité de faire du roller en randonnée à Paris en famille, seul ou en club, sur un parcours défini par notre association Rollers et Coquillages. Chaque dimanche, un itinéraire correspondant à un événement roller débute place de la Bastille (magasin Nomades), à Paris (ou en région parisienne selon les événements rollers). Cette randonnée du dimanche, appelée rando-roller est organisée par Roller et Coquillage pour sortir en famille, promouvoir le roller et visiter Paris tout en faisant du sport.

Randonnées rollers du Dimanche : la rando-roller est un événement organisé chaque dimanche pour promouvoir le roller. Chaque randonnée est une force de communication (partenariat et sponsors) ayant souvent pour but d'aider les associations caritatives.

Prochain parcours du Dimanche : carte de la rando roller, dénivelé et parcours par nom de rues.

25/09/2016 - East R

Ce parcours est celui d'un dimanche passé.
Les parcours à venir sont publiés peu avant la randonnée, dès que validés par les autorités. [en savoir plus...]
25/9 14:01 - Randonnée annulée pour cause d'intempéries.
Départ 14h30, retour 17h-17h30.

Parcours par nom de rues :

Place de la Bastille (Départ)
Boulevard Morland
Quai des Celestins
Quai de l'Hotel de Ville
Rue de Lobau
Rue de Rivoli
Rue de la Coutellerie
Avenue Victoria
Rue Saint Martin
Pont Notre Dame
Rue de la Cite
Petit Pont
Quai Saint Michel
Quai des Grands Augustins
Quai de Conti
Quai Malaquais
Quai Voltaire
Quai Anatole France
Quai d'Orsay
Place de la Resistance
Pont de l'Alma
Avenue de New York
Place de Varsovie (pause)
Pont d'Iena
Quai Branly
Avenue de Suffren
Avenue de Segur
Avenue Duquesne
Avenue de la Motte Picquet
Place des Invalides
Boulevard du Montparnasse
Place du 18 juin 1940
Rue de Rennes
Boulevard Saint Germain
Pont de Sully
Boulevard Henri IV
Place de la Bastille (arrivée)
Distance: 17.6 km. Dénivelé: 57 m/-57 m

Vote des parcours du Dimanche : votez la prochaine rando-roller à Paris. Deux parcours vous sont proposés afin de choisir par quel itinéraire faire du roller à paris.

Vote du 13/5/2012

Yoron-jima

20.5km, +/-99m, pause: Place Raoul Dautry
Place de la Bastille
Boulevard Bourdon
Pont Morland
Place Mazas
Pont d'Austerlitz
Place Valhubert
Quai d'Austerlitz
Avenue Pierre Mendes France
Boulevard Vincent Auriol
Rue Jeanne d'Arc
Rue de Patay
Rue de Tolbiac
Rue de la Glacière
Boulevard de Port-Royal
Rue du Fbg St-Jacques
Boulevard Arago
Place Denfert-Rochereau
Rue Froidevaux
Avenue du Maine
Place Raoul Dautry (PAUSE)
Avenue du Maine
Rue du Cdt R Mouchotte
Place de la Catalogne
Rue Alain
Rue Vercingétorix
Rue de Vouillé
Rue de la Convention
Rue de Vaugirard
Boulevard Pasteur
Avenue de Breteuil
Place de Breteuil
Avenue de Breteuil
Place du Pdt Mithouard
Boulevard des Invalides
Rue de Vaugirard
Rue de Rennes
Boulevard Raspail
Boulevard St- Germain
Pont de Sully
Boulevard Henri IV
Place de la Bastille

Savaii

22.8km, +/-140m, pause: Place de la Nation
Place de la Bastille
Boulevard Bourdon
Pont Morland
Place Mazas
Pont d'Austerlitz
Place Valhubert
Boulevard de l'hôpital
Boulevard st Marcel
Boulevard Arago
Place Denfert
Rue Froidevaux
Avenue du Maine
Rue du depart
Place du 18 juin 44
Boulevard du Montparnasse
Boulevard du Port Royal
Avenue des Gobelins
Place d Italie
Avenue d Italie
Rue de Tolbiac
Pont de Tolbiac
Rue J Kessel
Rue de Dijon
Place Larchambaudie
Rue Prudhon
Rue Taine
Place Felix Eboué
Avenue Daumesnil
Porte Dorée
Boulevard Soult
Porte de Vincennes
Cours de Vincennes
Avenue du Trône
Place de la Nation (PAUSE)
Avenue Philippe Auguste
Boulevard de Ménilmontant
Place Auguste Métivier
Avenue de la République
Place de la République
Rue du Temple
Rue de Turbigo
Rue Beaubourg
Rue du Renard
Rue de la Coutellerie
Avenue Victoria
Rue Saint Martin
Quai de Gesvres
Quai de l'hôtel de Ville
Quai des Celestins
Boulevard Henri IV
Place de la Bastille
Revenir au parcours de la randonnée du dimanche
Afficher le bloc pour lire les informations
Masquer le bloc pour voir la carte
Accueil > Le Bulot Reporter > Des Rollers au Japon

Des Rollers au Japon

Une balade à Yokohama

"Par Bernard"

Tokyo Lundi 24 avril 8 :35 am. Il a plu une bonne partie de la nuit. Ce matin le ciel de Tokyo est drapé dans une épaisse brume.

Pleura-t-il ? Pleura-t-il pas ?

Dans le hall de Yuyoh Hotel, notre petit groupe d’une dizaine de persones reflète le temps des îles nipponnes : mi-endormi, mi-éveillé, Deedo décréte : on amène nos rollers et on part en JL Line à Yokohama.

8.50 à la station Minami Senju, nous nous escrimons devant les distributeurs automatiques pour prendre un « A day JR Pass Ticket » à 730 yens.

En une vingtaine de minutes, un train nous dépose à Yokohama Station. Grand émoi, ce n’est pas tout à fait la bonne ligne ? On écope alors d’une surcharge de 290 yens par tête de pipe .

Le temps se lève, le soleil brille, un ciel tout bleu à peine voilé par une légère brume. Petite balade sous le Guide de Seb, alias l’autre Seb, alias Le GPS, on arrive au Sky Garden devant The Landmark Tower Yokohama, le plus gran building, 296 m, au Japon.

10 :56 on paie l’entrée. L’ascenseur le plus rapide du Japon, en un clin d’œil, nous catapulte, dans un silence religieux – et on retient son souffle – au dernier étage à 273 m du sol. Là, une baie vitrée de 360° offre une superbe panorama de Yokohama et son front de mer s’étalant sous nos pieds.

Depuis deux , trois jours, je me suis déméné comme un beau diable à chercher des pellicules pour mon appareil argentique, peine perdue. Alors je m’offre une photo-carte- postale-souvenir électronique.

Au premier plan, on voit ma bonne bouille de grand-père japonnais – c’est ce que prétend un de nos vaillants patineurs samouraîs francophones et j’accepte volntiers cet attribut – En arrière plan, à sélectionner selon son désir, c’est au loin à droite en front de mer les sky scrappers d’ Yokohama et a gauche le mont Fuji. Au bout de vingt minutes, nous redescendons. Petite balade.

11:30 Nous Chaussons nos rollers et roulons vers le front de mer. Sur une place, une troupe de Pom Pom Girls – des collégiennes sans doute – en cours de tournage de je ne sais quoi. On mitraille, elles pouffent de rire, nous font signe des mains, tandis que l’équipe du caméraman, imperturbable, continue les préparatifs du tournage.

Comme le temps est super beau, Deedo et Seb nous suggèrent un pique-nique sur l’herbe. On roule alors vers la ville proche. Les uns achètetnt des boîtes de repas japonais aux marchands ambulants le long des trottoirs d’une rue. Les autres partent à la recherche d ‘un MacDo.

Le déjeuner sur l’herbe se déroule super cool, à peine le cliquetis des baguettes et les échanges de nourriture, histoire de goûter aux variétés des aliments achetés. Le repas terminé, une courte sieste au soleil ne se laisse pas prier. Le grand-père japonais s’endort carrément. Le temps compte, on le réveille dare-dare.

De nouveau sur les rollers en route pour China Town, le plus grand du Japon. Là, d’une dizaine nous ne sommes plus que sept pour rentrer en roller à Tokyo.

Il est presque 2 :00 (14h). Une vive discussion s’engage : Difficile de faire tout China Town, pas question en roller, trop de piétons, et rouler en suite jusque la baie de Tokyo. Un compromis est vite trouvé : quelques rues animées à l’entrée de Cnina Town sans les rollers, puis on roule vers Tokyo.

Avec un ciel bleu, une faible brise venant de la mer et sans les changements de trottoirs et les dalles jaunes à rainures pour aveugles, la foulée serait fort agreréable, on fait avec.

Guidés par Seb, nous prenons la chaussée des rues tranquilles et les trottoirs des artères longeant la JL Line menant à Tokyo. Si par malheur nous tombons dans un cul-de-sac, un coup d’œil de Seb, notre GPS, sur sa carte et la bonne direction est vite retrouvée.

Vers 5 :30 (17h30), une grosse déconvenue nous tombe sur la tête. Une forêt de bicyclettes, une marée humaine de japonais sortant des usine ralentissent bougrement notre avance. De plus à l’horizon, le ciel s’obscurcit, signe avant-coureur des orages imminents. Deedo et Seb décident de concert de raccourcir la rando.

Nous roulons jusqu’à Karita et prenous la JR Line pour Tokyo. Nous avons roulé environs 35 kms, il reste à peine une dizaine. Tanpis pour l’île artificielle d’Odaiba et la baie de Tokyo. Ce sera partie remise à un prochain voyage pour les mordus des îles aux cerisiers en fleurs.

Pour certains entre nous, la soirée se termine en beauté dans un resto japonais à l’entrée du vieux marché d’Ueno suivi par une tournée au Karaoké bar où saké à gogo rivalise avec chansons à tue-tête dans l’alégresse d’une sacrée journée.

Merci Deedo et Seb pour cette belle et agréable journée.

Bernard adhérent voyageur.